Vie locale

Publié le jeudi 4 janvier 2018

Si certains services ne changent pas (petite enfance, enfance, jeunesse, social, culture…), certaines compétences seront transférées progressivement à la communauté urbaine Angers Loire Métropole : transport, eau et assainissement, ordures ménagères, voirie, économie, tourisme…
L’adhésion de la commune à cette grande intercommunalité entraînera des changements plus ou moins visibles pour les habitants.

Transfert sans impact direct sur les Loire-Authiens

Gestion des déchets

ALM assurera la gestion directe de ce service à partir de 2022. Des évolutions pourront intervenir à cette échéance. En attendant, le SICTOM Loir et Sarthe et le SMICTOM Vallée de l’Authion continuent d’être les opérateurs de la collecte et de la facturation.

 

Planification communautaire et habitat

Les règles d’urbanisme de Loire-Authion restent inchangées tant que le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) d’ALM ne les aura pas intégrées. L’instruction du droit des sols reste effectuée par les services de Loire-Authion.

 

Voirie

La commune continue d’entretenir la voirie.

 

Économie

Le commerce et l’agriculture restent des compétences communales. En revanche, les zones d’activités sont gérées par ALM.

 

Tourisme

Depuis le 1er janvier 2018, l’accueil et les informations touristiques sont assurés par Angers Loire Tourisme mais un accueil reste proposé en local par Loire Odyssée à Saint-Mathurin-sur-Loire sur ses horaires d’ouverture. L’animation touristique est assurée par Loire-Authion et Loire Odyssée.

 

Divers

Par ailleurs, ALM se substitue à la commune dans le pilotage et la prise en charge financière de l’éclairage public, des terrains des gens du voyage, des aides à l’habitat et des programmes d’investissement pour la construction des écoles, des casernes pompiers et de l’aménagement des nouveaux cimetières.

 

 

Qu’est ce qui va changer pour les Loire-Authiens ?

D’un point de vue fiscal

L’entrée de Loire-Authion à Angers Loire Métropole (ALM) va amener une augmentation des taux ménages (taxe d’habitation, taxe foncière bâti, taxe foncière non bâti). Toutefois ces évolutions ne se traduiront pas, de façon automatique, par des hausses d’impôts.

En effet, ALM applique une politique d’abattement plus favorable pour les familles.

Exemples :

Une famille avec 2 enfants, vivant à la Daguenière, verra sa fiscalité diminuer de l’ordre de – 20 €, quand un couple, sans enfant, vivant à Brain-sur-l’Authion, verra sa fiscalité augmenter de + 50 € (sur la base des taux en vigueur). De façon générale, la fourchette d’évolution sera de l’ordre de – 50 € à + 50 € (TH et TFB cumulées). À préciser que ces simulations ne prennent pas en compte la fin de l’harmonisation des taux communes, ni l’impact de la réforme de la taxe d’habitation annoncée par le gouvernement.

Dans tous les cas, les tarifications en eau et assainissement viendront accentuer la baisse de fiscalité ou neutraliser la hausse.

 

 

D’un point de vue tarification eau et assainissement

Pour les habitants en assainissement collectif

Les tarifs ALM sont plus favorables. Ainsi, les habitants de Loire-Authion verront une baisse significative de leur facture, allant de – 80 € à – 150 € (à consommation constante). A noter que les tarifs assainissement des eaux usées seront appliqués dès 2018 pour tous les usagers. En revanche, la tarification de l’eau potable sera dégressive sur 3 ans de 2018 à 2020 et à un rythme différent selon la commune déléguée, du fait des contrats en cours avec les prestataires et délégataires. Il faudra donc attendre 2021 pour que tous les usagers soient alignés sur les mêmes tarifs.

Exemple :

Sur une base de 120 m3, un ménage vivant à Saint- Mathurin-sur-Loire, payera 416 € avec les nouveaux tarifs ALM, contre 566 € aujourd’hui (sur la base des tarifs 2017).

Pour les habitants en assainissement non collectif

Le cas des administrés en assainissement autonome est plus complexe. La fréquence des contrôles, ainsi que les grilles de cotations utilisées et les pénalisations mises en place par ALM d’une part et Loire-Authion d’autre part, différent de manière significative. Aussi, les conséquences financières pour les habitants en assainissement non collectif, sont à étudier « au cas par cas ».

Les évolutions favorables attendues sur la tarification eau/assainissement concernent donc avec certitude, les usagers de l’assainissement collectif, et selon les cas, les usagers de l’assainissement non collectif.

 

 

Du point de vue des équipements sportifs et culturels

Etre partie prenante d’ALM va également permettre aux Loire-Authiens l’accès à certains équipements sportifs et culturels de la communauté urbaine à des tarifs préférentiels.

Exemple :

Les bibliothèques d’Angers Loire Métropole, la nouvelle patinoire, …

 

 

Du côté des transports

Le transport urbain sera dorénavant étendu à Loire-Authion. Ce qui amènera des développements de services et des tarifs globalement plus avantageux.

Exemples :

  • Des tickets à l’unité au prix de 2 € qui vont passer au prix de 1,40 €
  • Des titres scolaires avec une tarification qui change et qui est favorable aux familles de 2 enfants et plus
  • Un abonnement, y compris pour les scolaires, qui donne droit à un nombre de voyages illimités sur les lignes de cars, bus et tramway sur toutes les communes ALM
  • Pour les lignes 3 et 4, reprise de la fréquence actuelle avec un renfort en plus selon les besoins identifiés, lors des rentrées scolaires
  • Concernant la ligne 14, un aller et un retour, comme actuellement ainsi qu’un aller et un retour supplémentaires par jour
  • Circuits scolaires : reprise de l’ensemble des circuits actuels avec l’ajout d’un circuit supplémentaire pour le lycée Joachim Du Bellay, depuis Corné, Andard et Brain-sur-l’Authion
  • La navette scolaire de Narcé – gare SNCF est conservée à l’identique. S’ajoute l’expérimentation d’une navette du lundi au vendredi en période scolaire, pour desservir Andard-Brain-Narcé vers Trélazé (correspondance ligne 2)
  • Angers Loire Métropole développe une offre de service de transport à la demande, dont une offre spécifique pour les personnes en situation de handicap.

Partager cette page sur :